TOTAL
Depuis Dec 2006
1'942'871 Visiteurs
4'218'042 Pages

Stats Nov 2010
82'909 Visiteurs
146'476 Pages
196 pays
Statistiques completes



Aidez-nous à traduire
nos tutoriaux!

REJOINGNEZ
l'équipe OpenManiak.
Trixbox - Le Tutorial Facile - Qualité des liens réseaux

Trixbox Qualité des liens
Dernière modif: Jun 30 2010


Outil
Installation
Ergonomie
Forum



Détails Trixbox, c'est quoi?
Captures d'écran
Prérequis
Configurations
Téléphones logiciels (Softphones)
---- Statistiques ----
Protocoles de la voix
Qualité de lien



⚠️⚠️⚠️
Please check our page about COVID-19!!
100 Questions and answers about Coronavirus.

⚠️⚠️⚠️
Merci de consulter notre page sur la COVID-19 !!
227 questions et réponses sur le Coronavirus.



La Voix sur IP (VoIP) a l'avantage d'utiliser des liens réseaux existant et ainsi économiser de l'argent mais en même temps la qualité des liens réseaux doit être au moins suffisante autrement les communications téléphoniques seront rapidement dégradées ou même rompues.
Ceci a été un problème majeur dans à la fin des années 90 quand la Voix sur IP commencé à décoller, la qualité des liens réseaux était souvent trop mauvaise provoquant l'insatisfaction des utilisateurs.

La Voix sur IP reste une solution permettant d'économiser de l'argent et représente le future comparé à la Voix sur le réseau commuté publique (PSTN: Public Switched Telephone Network) but doit être préparé soigneusement avant d'être implémentée, la qualité des liens réseau étant le paramètre le plus important.



Une qualité de lien réseau dépend principalement des trois paramètres suivants:

1. Latence ou délai
2. Gigue (Jitter): variation de la latence
3. Perte de paquet



1. Latence

La latence également appelé délai est le temps unidirectionnel pris par un paquet pour voyager à travers le réseau entre deux hôtes.
Il ne doit par être confondu avec le RTT (Round Trip Time) ou temps de réponse qui mesure la latence dans les deux directions, chemins aller et retour.

Valeur recommandée pour la VoIP (téléphone - PBX): Moins de 150-200ms
Si la valeur recommandée est dépassée, une personne téléphonant à une autre va avoir à attendre un long moment avant de pouvoir entendre ce qui dit par l'autre. Ceci gênera parce que, après avoir parlé, vous ne savez jamais si votre interlocuteur ne parle pas ou si vous devez attendre la réponse.

2. Gigue (Jitter)

La gigue est basiquement la variation de la latence et ne dépend pas de la latence. Vous pouvez avoir de hautes latences et une gigue très basse.

Valeur recommandée pour la VoIP (téléphone - PBX): Moins de 5ms
La gigue va affecter l'ordre d'arrivée des paquets. Pour résoudre ce problème, les partenaires de la VoIP ont un tampon (buffer) pour remettre dans l'ordre les paquets en cas de besoin. La taille du tampon ne peut être trop élevée autrement cela ralentirait trop les communications téléphoniques.
Dans le cas d'une gigue élevée, le tampon va se retrouver plein et ainsi des paquets seront perdus ce qui signifie concrètement que quelques mots ou parties de mot de la conversation ne seront pas reçus.

3. Perte de paquet

La perte de paquet est fréquemment affichée en pourcentage. Elle montre la quantité de paquets perdus durant leur voyage entre deux hôtes.

Valeur recommandée pour la VoIP (téléphone - PBX): Moins de 1%
La voix est transportée par le protocole RTP. Comme RTP est localisé au dessus de UDP dans le modèle de couches OSI, il n'offre aucun mécanisme de garantie de délivraison comme pour TCP. En d'autres termes, quand un paquet est perdu durant son voyage, il n'est pas retransmi.

Ceci montre clairement l'importance de garder un pourcentage de perte de paquet le plus faible possible. La perte d'un seul paquet va perturber, même brièvement, une conversation téléphonie.
Si ce pourcentage est trop haut, la conversion sera inaudible et pourra même être interrompue.



Outils:

Cinq outils gratuit et open source fournissent une précieuse aide pour mesurer la qualité d'un lien réseau.

Ping:
Ping est utilisé pour tester des connectivités IP. Il fournit des informations sur le RTT et la perte de paquet.
Il est extrêmement simple à utiliser et est installé par défaut sur tous les systèmes.
Différemment des deux outils suivants IPerf et D-ITG, vous n'avez pas besoin d'avoir la main sur la machine de destination pour installer et configurer l'outil.

IPerf:
IPerf est premièrement utilisé pour mesurer la bande passante disponible entre deux hôtes sur lequel tourne IPerf. Il est également possible de mesurer la gigue et la perte de paquet.
Consulter le tutorial IPerf pour une aide détaillée.

D-ITG (Distributed Internet Traffic Generator)
Comme avec IPerf, D-ITG doit être configuré sur les machines qui envoient et reçoivent le trafic de test.
Il est disponible avec une interface graphique et est extrêmement puissant. Il répond à tous vos besoin de mesure réseau.

Wireshark (Ancien Ethereal): (Voir tutorial complet)
Le meilleur analyzeur réseau. Il fournit un grand nombre d'information sur la VoIP comme la gique.

WANem: (Voir tutorial complet)
Un outil localisé entre deux hôtes comme un téléphone et un PBX pour simuler une qualité de lien réseau spécifique. Des paramètres comme la latence, la bande passante, la perte de paquet la gigue sont disponibles.
Comme WANem est "au milieu", le routage doit être configuré sur les deux machines de test pour forcer le trafic entre eux à passer à travers WANem.

Résumé:


Mesure:

Simulation:
Latence:
D-ITG

WANem
RTT:
Ping / D-ITG

WANem
Bande passante:
IPerf / D-ITG

WANem
Gigue:
IPerf / D-ITG
Wireshark
WANem
Perte de paquet:
Ping / IPerf
D-ITG
WANem